Actus

La boutique sera désormais ouverte du lundi après-midi au samedi soir.⏰🧺Le nouveaux horaires:Du mardi au vendredi le matin:10H30/12H30 et l'après-midi: 15H30/18H45Le lundi: 15H30/18H45Le samedi ouvert matin et après-midi jusqu'à 18H00.Udako idekitze tenore berriak, astelehen aratsaldetik larunbater#lachainedusoleiln#otcambolesbainsb#produitsfermierst#cambolesbainstourismen#ossauiratyossauiraty#itsasu#paysbasque🐖🌦 ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook
Zortzi astez sukatu dira gure zozizon eta txorizoak, Belauneko sotoan.Nos saucissons et chorizo fermiers sont enfin là, séchés et prêts à garnir vos assiettes à l'apéritif. ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook
Ortzegun guziz arratsaldetan Antxondoko botikan barazki saskiak libratuko dituzte Aozteiko baratzezainek.La livraison à la boutique d'Antxondoa des paniers de légumes bio d' Aozteia a repris tous les jeudis à partir de 16h00. sur commande avant le mardi.Courgettes, patates nouvelles, haricots verts à volonté, salades diverses, et ce n'est que le début.🫑🥒🥔Aozteiko barazkiak ukaiteko, izena eman eta eskaintzaz abisatuak izanen zizte aste guziz. Manatu behar da asteart aintzin ortzegunean libr#produitsfermiersr#légumesbioe#lachainedusoleila#otcambolesbainsotcambolesbains ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

ce que je produis

uniquement en vente directe

et ma sélection locale

J’ai à cœur de vous faire profiter de mon réseau de «producteurs-trices et artisans de qualité», personnes engagées dans des projets du territoire et en adéquation avec mes valeurs.
J’aime dénicher des produits de terroir dans un rayon proche, local, que ce soit ici ou dans une province voisine, d’un côté ou de l’autre des Pyrénées.

mon histoire

A la suite de mes grands parents qui livraient déjà les établissements de santé de Cambo avec leurs fruits et le lait de leurs vaches, mes parents avaient eux, préféré se spécialiser dans l’élevage de brebis, modèle économique le plus conseillé, pour l’époque. A mon installation dans les années 90, la monoproduction de brebis laitières était devenue un risque. Dès la reprise de l’exploitation familiale, j’avais décidé de la valoriser en faisant de la vente directe.

J’ai commencé par faire 60 pots de confiture de cerises avec nos vieux arbres, puis j’en ai replanté. Aujourd’hui c’est presque 200 cerisiers de variétés peloa, xapata, beltxa, variétés d’ici qui sont conduites en agriculture biologique et me permettent d’étoffer une gamme fermière plus diversifiée.

En effet, le lait est aussi transformé en fromage AOP Ossau-Iraty ou tout simplement en caillés de brebis, ou en bouteille avec du lait cru.

C’est parce que je n’aime pas jeter que j’ai décidé d’élever des cochons de la race Duroc en liberté. Ils me permettent tous les matins de valoriser le petit lait (jusqu’alors inutilisé) qui me reste en fin de fabrication de fromages. Ils en redemandent…

Je fais transformer mes cochons chez un charcutier ou à la coopérative de producteurs Belaun, dans un atelier aux normes.

Aimant profondément les arbres et souhaitant travailler dans une exploitation où les productions sont à échelle humaine et complémentaires, j’ai planté une cinquantaine de pommiers de variétés locales pour en faire des jus pressés tout simplement, sans sucre ajouté.

Ce sont tous ces produits que vous trouverez en ligne et/ou au magasin de la Ferme Antxondoa, selon la saison.

Mais aussi, d’autres productreurs-trices fermiers et des artisans de qualité m’apportent leur production tout au long de l’année, soit parce que je n’en n’ai plus moi-même ou parce qu’ils ont des productions ou savoir-faire complémentaires aux miens.

Le réseau de producteurs-trices basques dont je fais partie est comme une adéquation parfaite entre une terre, mon attachement au pays et l’appétit croissant des clients pour des produits de proximité.

antxondoa-mirentxu-elissalde
Mirentxu
Elissalde